Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
dodo

GROS TAS DU OMAR !

10 Mars 2015 , Rédigé par dodo

Les « Frères » islamistes de l'Est font partie de l'EI ainsi que d'autres organisations clandestines plus ou moins liées entre elles. Ils sont partout franchissent les frontières munis de faux passeports certains vont combattre en Syrie, en Irak pour créer un nouveau Caliphat l'EI d'autres veulent combattre les « mécréants » surtout Russes sur leur propre sol.

Les politico médiatiques occidentaux ont semé le chaos en Ukraine en provoquant un coup d'état pour placer à la tête du pays un pion de la dictature anglo saxonne sioniste, le milliardaire et mafieux juif ukrainien Porochenko protégé par ses milices néo nazies. Porochenko et ses milices fascistes se sont lancés dans une guerre fratricide contre les Ukrainiens du Donbass russophones pour les chasser de cette région.. Un an aprés le début de cette guerre qu'ils ont perdu, l'Ukraine est le refuge d'Islamistes de l'EI véritable menace terroriste pour l'Europe.

Les combats menés dans le Donbass ne l'ont pas été que par l'armée nationale ukrainienne qui obéit tant bien que mal au ministère de la Défense à Kiev. Plusieurs bataillons de volontaires financés par les oligarques de la mafia juive ukrainienne et certains particuliers ont été engagés menant de violents combats commettant des crimes de guerre en NovoRussie. L'un de ces bataillons dont on a peu entendu parlé en Occident c'est le bataillon Dudayev du nom du 1er Président Tchéchene. Ce bataillon a été créé par Isa Munayev un commandant Tchéchène qui a participé à deux guerres contre la Russie. Munayev qui était animé d'une haine viscérale anti russe a été tué récemment par les combattants autonomistes du Donbass mais son bataillon d'Islamistes de l'EI reste très actif au sein de la mouvance ultra nationaliste néo nazie ukrainienne.

Le bataillon Dudayev compte environ 500 combattants bien formés au maniement des armes et explosifs. Mais il existe également d'autres groupes d'extrémistes islamistes affiliés à l'EI qui se sont séparés de Dudayev organisés sous le nom de bataillon du Sheihk Mansour. Ce bataillon est stationné aux alentours de Marioupol dans le Sud Est de l'Ukraine. Deux autres groupes composés chacun d'environ 500 djihadistes des Tartares de Crimée sont également stationnés dans cette région. Tous sont affiliés à l'EI.

Le bataillon tchéchène Dudayev est venu aider les néo nazis ukrainiens qui par le passé sont allés combattre les Russes à leurs côtés en Tchéchénie. Il comprend des islamistes de Tchéchénie, de Georgie d'Ukraine et quelques Russes. Tout comme les bataillons néo nazis Aidar, Azov, Right Sector… les « Frères » islamistes de l'EI sont financés par les oligarques juifs ukrainiens qui leur fournissent aussi voitures et maisons. Le régime judéo néo nazi de Kiev ferme les yeux sur les activités de ces terroristes craignant un retour de bâton et un nouveau coup d'état cette fois organisé contre eux par ces milices fascistes et islamistes.

Les « Frères » islamistes de l'EI ont également trouvé un autre moyen de financer leurs activités terroristes en tirant profit avec la mafia locale - à qui ils ont forcé la main manu militari - de l'exploitation illégale de mines d'Ambre prés de la ville de Rivne (1kg d'Ambre est acheté 100$ par la mafia locale) Officiellement l'Ukraine exporte 3 tonnes d'Ambre par an. Illégalement ce sont 15 tonnes d'Ambre venant d'Ukraine qui sont exportées via la Pologne.

Autre source de revenus des « Frères » islamistes de l'EI en Ukraine : les centaines de casinos illégaux qui fonctionnent à Kiev et dans ses environs. Agissant à la manière des mafieux les « Frères » pénètrent dans les casinos terrorisent le personnel à la Kalach s'emparent de l'argent dans les coffres et vident les machines à sous. Cet argent sert pour acheter de la nourriture, des uniformes, des bottes, des gilets pare balles et des armes. La Mafia locale laisse faire sachant qu'elle ne fait pas le poids face à ces islamistes combattants aguéris de plusieurs guerres. Quant à la police elle ne veut pas s'impliquer trop risqué et regarde de l'autre côté.

L'Ukraine du régime judéo néo nazi de Kiev s'est transformée en un véritable point de ralliement au coeur de l'Europe des « Frères » islamistes de l'EI et autres groupes gravitant autour. En Ukraine les « Frères » peuvent acheter un passeport et une nouvelle identité. Pour 15 000$ un combattant reçoit un nouveau nom un document légal attestant de sa citoyenneté ukrainienne.

L'Ukraine ne fait pas partie de l'UE mais c'est une voie d'accés facile vers les pays membres. Les Ukrainiens n'ont aucune difficulté à obtenir des visas pour se rendre en Pologne où ils peuvent travailler souvent employés dans le bâtiment et la restauration secteurs délaissés par les centaines de milliers de Polonais qui viennent travailler en Allemagne en Grande Bretagne en France occupant des postes mieux rémunérés.

En Ukraine où règne la corruption on peut aussi faire du bizness illégal en l'occurence du trafic d'armes. On peut se faire de l'argent facile pour aider les « Frères » islamistes de l'EI qui combattent en Syrie en Irak, en Afghanistan. On peut « légalement » acheter des armes non enregistrées pour combattre les Ukrainiens de l'Est mais aussi les exporter en payant des pots de vins aux officiers des douanes ukrainiennes corrompus. Ces armes atterrissent dans les caves et autres planques « au vert » des Islamistes de l'EI infiltrés en Europe de l'Ouest.

En Ukraine les « Frères » circulent librement dans des véhicules portant le logo ATO (Anti Terrorist Opération). Le régime judéo néo nazi de Kiev considérent les autonomistes de Donbass comme des « terroristes » mais laissent agir sur son territoire qu'il contrôle à peine en toute liberté les terroristes islamistes de l'EI. On se demande d'ailleurs si cela ne constitue pas un élément de chantage de la Mafia juive de Kiev vis à vis de l'UE pour rester au pouvoir et obtenir encore plus d'argent pour s'enrichir personnellement.

L'un des principaux financiers des « Frères »islamistes de l'EI en Ukraine n'est autre que le Parrain de la Mafia Juive ukrainienne,Igor Kolomoïsky, ennemi juré de Poutine qui fournit aux commandants islamistes de l'EI des véhicule blindés pour leurs déplacements. Mais il n'est pas le seul. Les riches « Frères » d'Arabie Saoudite financent également les activités des Islamistes de l'EI dans le Caucase. Ce n'est pas nouveau cela remonte à la guerre russe en Afghanistan à l'époque ils étaient sous dénomination Al Qaeda. Le commerce illégal de l'Ambre interresse beaucoup les Saoudiens.

On nous dit que les Islamistes de l'EI projettent des attaques en Europe et que les forces de sécurité sont sur le pied de guerre pour appréhender ces terroristes. Pourtant il y a un trou béant par lequel ces terroristes peuvent s'engouffrer c'est l'Ukraine où les « Frères » islamistes de l'EI sont déjà bien infiltrés sans pour autant que les politico médiatiques en Europe ne s'en soucient.

La Pologne joue en direction de l'Europe de l'Ouest le même rôle que la Turquie joue comme porte d'entrée vers la Syrie et l'Irak pour laisser s'infiltrer les terroristes islamistes. En Ukraine Ils sont soutenus par les milices néo nazies dont Right Sector qui les aident à obtenir les papiers nécessaires pour déferler sur l'Europe de l'Atlantique à l'Oural avec de faux passeports ukrainiens.

Côté Ouest c'est donc la Pologne qui a ouvert les vannes du terrorisme islamiste de l'EI vers nos pays.

C'est aussi la Pologne qui réclame à corps et à cris que les USA et l'UE arment le régime putschiste de Kiev. Les Ukrainiens eux -mêmes disent qu'ils reçoivent déjà des armes de certains pays sans les citer. On sait que la Pologne certains Pays Baltes la Georgie en font partie. Le peu de contrôle du régime de Kiev sur ces bataillons de « volontaires » dont celui des Islamistes de l'EI, Dudayev, la porosité et la camaraderie qui les lient permettent d'affirmer que les armes livrées à Kiev auraient vite fait de tomber aux mains des terroristes de l'EI en Ukraine comme elles sont tombées aux mains de l'EI et ses groupes affiliés Al Nusra & C° en Syrie.

A terme et compte tenue de l'inaction flagrante qui vaut complicité des services de sécurité inclus ceux de la France, des attentats impliquant ces « Ukrainiens » de l'EI pourraient être commis avec ces armes en France.

On ne connaît toujours pas la provenance des armes utilisées par les Frères Kouachi et Coulibaly lors des attaques de Charlie Hebdo et l'Hypercacher de Vincennes qui ont fait 17 morts en Janvier à Paris.

Les liens qui existent entre le régime putschiste de Kiev ses milices néo nazies et les terroristes islamistes de l'EI en Ukraine sont nombreux et avérés. Le fait que les putschistes du régime judéo néo nazi de Kiev les laissent combattre sur le territoire ukrainien sans pouvoir les contrôler ni même contrôler leurs déplacements inclus ceux vers la Pologne constitue une menace pour l'Europe de l'Ouest.

C'est pourquoi pour des raisons de sécurité nationale il est absolument impératif de rétablir des contrôles à nos frontières et plus spécifiquement surveiller les allées et venues de tout ce qui vient de Pologne et d'Ukraine.

Les « réfugiés » constituent un moyen d'infiltration que les Islamistes de l'EI privilégient ils l'ont eux-mêmes déclaré.

L'angélisme cupide ultralibéral européiste de libre circulation des biens et des personnes n'a que trop duré. Il en va de notre sécurité.

Lire la suite